Toponimo

Henchir Bir Lafou

Posizione

36.44° N, 9.153° E, h. 569 m.

Butte composée à la suite de l’effondrement et de l’enterrement d’une ferme au sud de la piste est-ouest Ouarda / Faouar-Arkou. Le milliaire fragmenté et sa base ici registrés par Poinssot confirment l’hypothèse de Carton que la piste suit le tracé de l’ancienne voie.

Descrizione

Jusqu’en 1998 la ferme émergeait à 250 m au sud de la ferme site 21. Dans la restitution proposée l’édifice se compose d’un bâtiment principal flanqué de deux corps en saillie. Le contrepoids fragmentaire se trouvait ex situ. Le seuil d’une porte cochère se trouvait sur le tracé du mur périmétral sud-est. Avec le démantèlement de la ferme en 1998, tous les blocs antiques ont disparu sans laisser un seul fragment de céramique à la surface.

Citazioni sito

de Vos and Attoui 2013, 32.

Poinssot 1885, 29:

"Près de [...] Henchir Bir el Afou, une borne milliaire brisée gît à côté de sa base. Malheureusement l’inscription qui y est gravée est tellement usée et fruste que je n’ai pu la déchiffrer sur place, N° 70. La forme des caractères est analogue à celle de diverses inscriptions de l’époque de Constantin"

Bibliografia

de Vos, M. and R. Attoui (2013). Rus Africum. Tome I: Le paysage rural antique autour de Dougga et Téboursouk: cartographie, relévés et chronologie des établissements. Bibliotheca Archaeologica, 30. Bari: Edipuglia. Bibtex
Poinssot, J. (1885). «Voyage archéologique en Tunisie exécuté en 1882-1883, sur l’ordre de S.E. le Ministre de l’instruction publique, Les routes de Carthage à Sicca Veneria et de Carthage à Theveste». In: Bulletin trimestriel des Antiquités Africaines 3, pp. 16-44, 89-111, 174-187. Bibtex

Il nostro sito salva piccoli pezzi di informazioni (cookie) sul dispositivo, al fine di fornire contenuti migliori e per scopi statistici. È possibile disattivare l'utilizzo di cookies modificando le impostazioni del tuo browser. Continuando la navigazione si acconsente all'utilizzo dei cookie. Accetto